Mireille Fulpius fait feu de tout bois

Un esprit bohème anime le château de Ratilly un des premiers centres d’art vivant de France également anciennement repère de brigands. Il faut actionner une cloche en bronze pour manifester son entrée. Dans la cour une scène s’installe, ce soir un concert de musique indienne fera vibrer les vieilles pierres. Le bâtiment est tout en courbes et plein de surprises : exposition, atelier de poterie, pigeonnier datant de la Renaissance dont même l’échelle de bois brut a été conservée.

IMG_1510

IMG_1511

IMG_1513

IMG_1514

IMG_1519

IMG_1518

IMG_1516

IMG_1515

Michelle Fulpius, sculptrice genevoise est intervenue en façade comme en intérieur. Elle utilise le bois comme un diamant, il peut être brut, façonné, brulé, sérigraphié, imprimé, peint, vernis. Monumental, il incarne la majesté de la nature qui s’élève vers le ciel tandis que son écorchure n’est pas sans rappeler l’intervention humaine. Le façonnement exprime le manifeste du travail de création. L’aspect sculptural s’efface derrière le matériau comme un diamant brut qui en impose au visiteur. Le bois se fait l’épine dorsale de l’art, de l’homme, du sculpteur, de la vie. L’artiste se fait humble, l’art retourne à la matière.

IMG_1523

IMG_1544

IMG_1533

IMG_1568

IMG_1561

IMG_1574

IMG_1584

Pour plus d’informations :

CHATEAU DE RATILLY – CENTRE D’ART VIVANT
EXPOSITION D’ETE – 22 juin au 13 octobre 2013
Vernissage et soirée d’été : samedi 22 juin 2013 à 18h30
MIREILLE FULPIUS
sculptures, installations, dessins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :