Rentrée heureuse, rentrée voluptueuse…

Voici mon petit agenda musées de la rentrée : « Luxe calme et volupté » pour un temps de pause agréable sous le signe de la séduction en ces temps agités de la rentrée où bonnes résolutions et objectifs se relayent pour nous presser. Laissons donc là notre comportement d’agrumes en vue d’une contemplation des plus agréables :

Une Nouvelle Peau aux Arts Déco

Le Musée des Arts Décoratifs de Paris propose depuis le mois de juillet une exposition sur la lingerie. J’attire votre attention sur le fait qu’il s’agit d’une exposition mixte, les hommes en prennent aussi pour leur braguettes ! La promesse est intéressante : d’hier jusqu’à aujourd’hui, comprendre les idéaux qui ont poussé hommes et femmes à remodeler leur corps pour répondre à l’esthétique du moment.

L’exposition que nous attendions toutes !

Gageons que pour celle-ci le billet coupe-file sera la condition sine qua non de la visite ! Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs le nu au masculin investit le Musée d’Orsay !!! Mariage pour tous ou parité aux musées, on le rattache à ce que l’on veut pourvu qu’on ait la gourmandise des yeux ! Le Musée d’Orsay présente Masculin / Masculin, L’homme nu dans l’art de 1800 à nos jours , l’homme en habit d’Adam n’ayant que pour vêtement un idéal de beauté, une idée jusqu’aux représentations les plus réalistes et contemporaines de Ron Mueck. Trêve de futilités, c’est un spectre original pour visionner d’une nouvelle façon l’histoire de l’art et l’évolution de l’homme dans la société.

Le Culte de la Beauté et ses femmes dénudées

Le Musée Jacquemart André expose une collection d’œuvres presque iconiques de l’époque victorienne du nom de la dite reine. Désirs et Volupté à l’époque victorienne fait ressortir le décalage entre la société puritaine anglaise et la scène artistique anglaise de l’époque prônant la beauté comme un absolu, un véritable art de vivre.

aPour plus d’infos sur l’expo, cliquez ici

Et pour le plaisir des mots, je laisse la parole à Charles Baudelaire himself :

L’Invitation au Voyage

Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Des meubles luisants,
Polis par les ans,
Décoreraient notre chambre ;
Les plus rares fleurs
Mêlant leurs odeurs
Aux vagues senteurs de l’ambre,
Les riches plafonds,
Les miroirs profonds,
La splendeur orientale,
Tout y parlerait
À l’âme en secret
Sa douce langue natale.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux
Dont l’humeur est vagabonde ;
C’est pour assouvir
Ton moindre désir
Qu’ils viennent du bout du monde.
– Les soleils couchants
Revêtent les champs,
Les canaux, la ville entière,
D’hyacinthe et d’or ;
Le monde s’endort
Dans une chaude lumière.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :