La Mariée s’évade dans le butoh et rejoint Niki de Saint Phalle dans une performance…

La Mariée s’évade dans le butoh et rejoint Niki de Saint Phalle dans une performance…

Ceci n’est pas un cadavre exquis… mais une proposition artistique contemporaine mêlant butoh et arts visuels ce vendredi 25 octobre à 14h30.

Moment d’inquiétante étrangeté où les frontières entre les courants d’art ouvrent des fenêtres sur des voyages. La danse japonaise qu’est le butoh se prête à l’exploration du corps et de l’intériorité comme une manifestation extérieure de l’être et de l’artiste. Anaïs Bourquin vous invite dans son Théâtre d’Emotions à tâter l’immatériel et l’évanescent par l’esthétique et le mouvement. Elle partage ce qu’elle est, ses références artistiques éclectiques et nomades dans la poésie d’une émotion mutliculturelle.

Rendez-vous donc ce Vendredi 25 octobre pour éprouver le sens de la Mariée qui s’évade dans le butoh et rejoint Niki de Saint Phalle dans une performance avec Anaïs Bourquin.

Pour plus d’informations :

www.anaisbourquin.com

fly çà print (2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :